Jours 1, 2, 3, 4, 5 et 6: Denver, CO / Granby, CO

Nous voici donc dans la petite ville de Granby Colorado, point de départ de ce nouveau périple. La bourgade est située à 2430m d’altitude et environ 100km au nord de Denver, au cœur des Rocheuses. Arrivé à par le bus, ce rendre jusqu’ici n’a pourtant pas été une mince affaire. 

Après 9h de vol, nous atterrissons à Denver, métropole du Colorado. Il est 15:00, la température extérieure est de 24 degrés, le soleil rayonne, aucun nuage à l’horizon.

Quelques nuages dans nos esprits cependant: nous appréhendons le passage des formalités. Un moment toujours délicat aux États-Unis, surtout quand à la question: « Que venez vous faire? » vous répondez: « Bah on vient faire du vélo… Jusqu’au Canada ».

Denver étant réputé pour les activités outdoor (ski, randonnée, VTT…) l’agent semble acquis à notre cause. Coup de tampon sur le passeport, ça y est, l’aventure peut commencer. « Au fait monsieur ! » – nous lance le douanier avant de nous laisser partir. « Vous êtes au courant que l’on annonce un gros blizzard pour les 3 prochains jours ? On attend 40 cm de neige à Denver, et près d’1m50 en montagne. Restez couverts ! ». 

Sur ces paroles encourageantes nous récupérons nos bagages et sortons de l’aéroport.

Aaron et Janet des amis rencontrés il y a 2 ans, au cours du précédent voyage, nous attendent. Ils nous déposent chez Luis et Whitney des amis à eux, qui nous hébergent le temps de notre passage à Denver. Nous passons la soirée tous ensemble. Le voyage ne pouvait pas mieux débuter.  

L’esprit de la roue résumé

 À notre réveil (4h du matin – décalage oblige) les 24 degrés ont fait place à la pluie. Une pluie qui perdurera tout au long de cette première journée américaine. Au matin suivant, la pluie s’est transformée en neige. La prophétie du douanier semble en marche. Nous nous rendons au terminal de bus dans le but d’embarquer pour Granby. 

Après 1 heure passée à emballer nos vélos, un haut parleur annonce que notre bus est annulé en raison des intempéries. « Allo?!.. Luis et Whitney, ça vous embête si on revient une nuit de plus ? ». Nous déballons à nouveau les vélo, retour à la case départ !

 

Un trés court « au revoir » en fin de compte

 Un copier / coller des 5 dernières lignes pourrait très bien résumer la journée du lendemain: la neige continue de tomber et comme la veille, notre bus est annulé. Nous revoilà chez nos chers hôtes. Vous commencez à trouver cela ennuyant, imaginez nous !

Lundi matin… Nouvel essai ! La neige a cessé mais est encore bien présente au sol. Cette fois nous attendons d’avoir confirmation avant de tout redémonter. Je décide de faire la queue au guichet pour demander. L’ambiance est électrique: certains ont passé 2 jours dans le terminal à attendre, le ton monte et l’attente est interminable.

Mon tour arrive finalement: « Oui le bus est maintenu. Veuillez emballer vos vélos, sinon nous ne pourrons pas vous prendre ». Il reste 15 min ! Nous mettions environ 45 min les jours précédents. La malédiction de l’agent des douanes semble tenace !

Vite fait, mal fait, nous bouclons les sacoches. Ou du moins Benoît boucle la sienne. Stressé, je n’arrive pas à fermer la mienne. Le guidon dépasse très nettement, pas même moyen de faire illusion. 

Le bus arrive en gare: « Désolé Monsieur nous ne pouvons prendre votre bagage dans cet état ! ». Le visage défait, la mine décomposée, la situation semble sans issue, nous sommes décidément cloués à Denver… « Ok allez, déposez votre sac avec les autres. Bon voyage Monsieur ! ». 😅

15 minutes plus tard, nous sommes dans le bus en marche, Denver est derrière nous. Notre esprit peut à nouveau rêver des grands espaces. Dans 2 heures nous serons au cœur des Rocheuses, bien loin du central Greyhound. 

En route vers les Rocheuses

 
Nous passons les 2 jours suivant à Granby pour nous acclimater à l’altitude. Demain commencera véritablement l’aventure. Première étape: un col à 3000 puis la traversée de la forêt nationale d’Arapaho. Les réserves de nourriture et d’eau sont prêtes, rendez vous dans le « Wild ». 

 

La prophétie du douanier

   

Rencontre entre printemps et hiver

  
 

Dire qu’il faisait 24 il y a 2 jours

 

4 réflexions sur “Jours 1, 2, 3, 4, 5 et 6: Denver, CO / Granby, CO

  1. Cher Pierre,
    Ce voyage commence comme le précédent : avec des intempéries. Toutefois, nous connaissons tes talents de coureur des bois et nous savons que tu feras de ce voyage une réussite. Bonne continuation!

  2. Bon, malgré toutes les dernières difficultés, vous êtes en route et c’est cela qui compte. Bisous à vous deux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s