Tour du monde en tandem – Rencontre avec Aaron et Janet

J’ai eu l’honneur de faire la connaissance d’Aaron et Janet  lors de notre aventure sur les routes américaines.

Ce charmant couple fait parti du fameux réseau d’entraide entre cyclistes WarmShowers. Ils nous avaient reçus chez eux à Colorado Springs dans le Colorado.

Aaron et Janet sont d’ardents cyclistes et passionnés de voyages. Parmi leurs exploits, un tour du monde… en vélo tandem. Une histoire inspirante, pour tous ceux/celles qui ne savent pas comment convaincre leur compagnon de partir avec eux/elles.

colorado springs

Rencontre à Colorado Springs

Présentation

Aaron : Je me nomme Aaron, je suis psychologue scolaire.

Janet : Je suis Janet, je travaille comme assistante sociale dans une école primaire de Colorado Springs.

Aaron : Le fait de travailler tous les deux dans l’éducation nous permet d’avoir 8 à 10 semaines de congé l’été. C’est très pratique lorsqu’on aime voyager. Depuis que nous nous connaissons, nous partons en cyclotourisme chaque été pendant 6 à 8 semaines. Nous voyageons essentiellement en tandem. Nous avons été dans de nombreux pays, mais paradoxalement assez peu en Amérique du nord.

Janet : (à Aaron) Nous avons tout même fait le parc Yellowstone, le parc Grand Teton, le Vermont et la nouvelle Angleterre, l’ouest canadien, la côte pacifique et bien entendu le Colorado… Nous en avons quand même fait pas mal !

Aaron : Le plus gros voyage reste notre tour du monde en tandem que l’on a fait entre 2005 et 2006. Nous avions  pris une année sabbatique pur réaliser ce vieux rêve.

Garden-of-the-Gods-Colorado-Springs

Le parc « Garden of the gods » à Colorado Springs

Quand avez-vous commencé le vélo ?

Aaron : Je pratique depuis 1984. J’ai d’abord commencé par faire de la compétition sur route, puis ma passion s’est étendue à tous les aspects du cyclisme : VTT, cross, course, cyclotourisme… mettez moi sur un vélo et je suis le plus heureux des hommes !

Janet : J’ai commencé à peu près à la même époque qu’Aaron, lorsque j’étais à l’université. Comme lui j’ai commencé par faire de la compétition.

D’où vient cette passion pour le cyclotourisme ?

Janet : Avant notre rencontre au milieu des années 90, je n’en avais jamais fait. J’étais déjà partie pour des randonnées pédestres sur plusieurs jours, avec bivouac en pleine nature, j’adorais cela. Mais jamais je ne l’avais fait en vélo. Lorsque Aaron m’y a initiée, j’ai immédiatement adoré. Pour nos premiers voyages, nous partions seulement sur quelques jours. La plupart du temps en montagnes. Nous ne transportions qu’un sac à dos et nous dormions dans des auberges.

colorado-map

L’état du Colorado, portes de l’ouest sauvage

Aaron : Avant de fréquenter Janet j’avais déjà beaucoup voyagé à vélo. La première fois que je suis parti, c’était en 1985 : 8 semaines à travers l’Europe. À mon retour je n’avais plus qu’une obsession en tête : repartir ! Avec mon ex-femme nous avions également beaucoup voyagé, mais sur de courtes durées car n’étant pas dans l’éducation, elle n’avait que 2 semaines de vacance par an.

Pourquoi ce choix de voyager en tandem ?

Aaron : Se déplacer en tandem est très différent du vélo traditionnel. Comme toutes choses, il y a des avantages et des inconvénients. Par exemple, vous allez beaucoup plus vite sur le plat et dans les décentes, mais vous en bavez plus en montée. En général lorsque l’on s’essaye au tandem, c’est soit  on adore soit on déteste. C’est un bon test de couple, cela requiert une osmose parfaite entre les 2 cyclistes. Chacun ayant un rôle qui lui est propre, la communication et la confiance en l’autre doivent être totales.

Lorsque je me suis mis au tandem, je l’ai fait pour mon ex-femme. L’écart de niveau entre nous était trop important pour pouvoir partir chacun sur son vélo. L’idée d’essayer le tandem est donc apparue et nous avons adoré. Lorsque j’ai rencontré Janet, bien qu’elle ait un niveau nettement supérieur à celui de ma première épouse, le problème aurait été le même. C’est donc tout naturellement que je l’ai initié au tandem.

co-motion tandem

Aaron et Janet en tandem pour une balade dominicale

Janet : D’ailleurs, lorsque nous avons commencé à parler de voyages ensemble, nous n’avons jamais envisagé de le faire autrement qu’en tandem.

Aaron : Nous avons d’abord commencé par faire des balades d’une journée pour que Janet s’exerce et surtout s’assurer que nous étions bien sur la même longueur d’onde. L’alchimie était parfaite, nous avons rapidement décidé d’uniquement utiliser notre tendem pour le cyclotourisme.

Ce que nous aimons tant dans cette pratique un peu spéciale du vélo, c’est d’arriver à quelque chose ensemble. Sur des vélos séparés, je serais toujours devant, nous partagerions beaucoup moins. De cette manière, nous partons ensemble, nous arrivons ensemble, nous surmontons les difficultés en équipe, mais aussi la joie, les fous rires, la beauté du décor … C’est le sport d’équipe ultime !

 À propos de vos voyages…

Combien de kilomètres parcourus en tandem ?

Aaron : Environ 150 000 km parcourus. Dont 80 000 au cours de nos 15 voyages à l’étranger. Parmi eux, notre tour du monde (à peu près 20 000km).

Combien de Km par jour en moyenne ?

Aaron : Nous essayons de maintenir le curseur entre 80 et 100. Plus jeunes nous étions plus proches de 100, maintenant c’est plutôt autour de 70/80… On prend plus notre temps, on aime pouvoir profiter de la route, apprécier les paysages et ne pas arriver complètement épuisés le soir.

Parlez nous un peu de ce fameux tour du monde :

Aaron : Cela remonte à 2005/2006. Nous avions pris une année sabbatique. Si l’on y ajoute les périodes de vacances estivales, nous avions 14 mois. Nous avions acheté un billet d’avion tour du monde pour nous permettre de passer d’un continent à l’autre. Les billets étaient valables pour 15 trajets sur une période d’un an.

Autant dire que notre programme était planifié au millimètre. C’est le problème dés qu’il y a des reservations en jeu : nous n’avons malheureusement pas trop la possibilité de sortir de notre agenda et devons respecter les délais.

Nous avions pris le choix de faire des boucles dans chaque continent traversé : nous arrivions dans une ville, partions à travers les pays avoisinants et revenions au point de départ avant de repartir vers un autre point central.

100_2773

Autour du monde en tandem

Janet : Le périple a commencé à Dublin. Nous traversons l’Irlande, l’Angleterre et l’Écosse, le tout en un peu plus d’un mois.

Nous prenons alors un vol pour Genève d’où nous partons à travers la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, le Lichtenstein, l’Italie et la France. Tout ceci en 2 mois et demi.

Après Genève et l’Europe, direction Kathmandou en avion. Nous passons 2 mois à sillonner l’Himalaya.

nepal

Kathmandou au Népal

À la fin de l’Himalaya, nous sommes en décembre. C’est le plein hiver dans l’hémisphère nord. Nous décidons donc de descendre plus au sud, direction Bali pour quelques jours, puis Melbourne en Australie. Nous y passons 2 mois.

Après l’Australie, la nouvelle zélande pour 2 autres mois, et 5 jours dans les îles Fidji.

Nous sommes désormais en mai, nous nous dirigeons vers les États-Unis, plus précisément vers Seattle sur la côte ouest, d’où nous commençons notre traversée vers la côte est.  Le point final du voyage est la maison des parents d’Aaron dans la région de Cape Cod, près de Boston. Nous avons parcouru plus de 20 000 Km et traversés 17 pays.

Quel est votre budget moyen pour une journée sur la route ?

Janet : Aux alentours de $30.00 la journée. Évidemment, ça peut tellement varier. Mais c’est sur cette donnée que nous nous basons lorsque nous planifions un voyage.

Des endroits où vous avez particulièrement apprécié rouler ?

Janet : Pour ma part la région de Marlborough en Nouvelle Zélande.

Aaron : Je dirais l’Irelande en général : des paysages magnifiques, des gens accueillants, des automobiliste respectueux des cyclistes… Un vrai régal !

Icefields Parkway in Alberta Canada

Les Icefields Parkway en Alberta, Canada et leurs larges accotements

Les bords du canal Erie dans l’état de New York et les Icefields Parkway près de Jasper au canada en sont aussi. Les paysages sont magnifique et tout est conçu pour les cyclistes. On peut pleinement profiter du décor sans jamais craindre pour sa sécurité.

Les contrées les plus belles que vous ayez traversées ?

Janet : Il en a tellement ! C’est pratiquement impossible de répondre à cette question. Aaron et moi apprécions particulièrement les paysages montagneux. Nous adorons les Pyrénées, les Dolomites en Italie, les Alpes… ce sont toutes des régions où nous avons voyagé plusieurs fois et où nous retournerons très certainement.

hans-kruse-podas-dolomites-9

Les Dolomites en Italie

Aaron : Encore une fois, je citerais les Icefields Parkways dans l’ouest Canadien, mais aussi l’Île du sud en Nouvelle Zélande dans la région de Picton, la Great Ocean Road en Australie… des décors à couper le souffle.

À propos de votre équipment…

Quelle est la marque du tandem ?

Janet : C’est un Co-Motion, une marque américaine basée près de Portland dans l’Oregon. Ils font toutes sortes de vélos.

Certains donnent des noms à leur vélo, est-ce votre cas ?

Janet : Oui en effet, nous l’appelons « CoMo » ! 🙂

Comment transportez vous vos affaires personnelles en voyage ?

Janet : Nous avons 4 sacoches : 2 à l’avant et 2 à l’arrière. Nous avons également un « bob trailer » (petite remorque à une roue).

P1020303

Le fameux CoMo et sa remorque à une roue

Quelle est la suite pour Aaron et Janet, des voyages en perspectives ?

Janet : Toujours ! Nous sommes déjà en phase de préparation de notre prochain périple. Aaron et moi serons tous les 2 à la retraite l’été prochain. Nous envisageons de refaire un voyage de 3 à 4 mois à travers l’Europe. Nous étudions actuellement l’itinéraire. Nous aimerions y inclure la Corse, la Sardaigne et la Sicile. Les Alpes et les Dolomites également car nous aimons vraiment ces régions.

L’hiver suivant il y aura très probablement l’Argentine et le Chili, que nous ne connaissons pas encore.

Des conseils à donner à des personnes éventuellement intéressées par les voyages en tandem ?

Aaron : Voyager en tandem pour un couple, c’est idéal. Ça renforce considérablement les liens. Janet n’est plus seulement ma partenaire de vie quotidienne, c’est aussi mon équipière et mon compagnon de voyage.

great-ocean-road-08

Great Ocean Road en Australe

Pour que cela fonctionne bien il faut du temps. Il faut s’exercer, expérimenter, trouver la formule qui fonctionne le mieux… Encore une fois, la communication et la confiance sont essentiels. Il faut être à l’écoute de son partenaire. En ce qui me concerne, en tant que capitaine (personne à l’avant du véhicule) je garde toujours à l’esprit que derrière moi Janet peut m’arroser ou me pincer les cuisses à tout moment si jamais je la contrarie :-).

Par ailleurs, le tandem est parfait pour faire des rencontres : Les gens sont toujours intrigués et nous abordent très spontanément.  Il y a beaucoup plus d’interactions avec les personnes locales qu’avec n’importe quel autre moyen de transport. C’est aussi ce que nous aimons tant : partager avec les autres. On encontre véritablement les gens, on ne fait pas que voir des paysages.

001

Le vélo tandem, le sport d’équipe ultime

Merci encore à Janet et Aaron pour le temps consacré à cet entretien. Pour plus d’infos sur leurs voyages, n’hésitez pas à visiter leur blog : Earth By Tandem.

(Traduit et adapté de l’anglais par Pierre Riehl)

Publicités

5 réflexions sur “Tour du monde en tandem – Rencontre avec Aaron et Janet

  1. Je suis épatée par le dynamisme de Janet et Aaron !!!!
    De vrais aventuriers !
    Merci pour ce formidable récit Pierre !……Tu n’as plus qu’à leur « emboiter le pas  » maintenant 😉

    • Merci à toi de continuer à suivre le blog 🙂

      De mon côté c’est une manière de nourrir mon imaginaire aussi. Je continue de voyager à travers les récits de ces personnes. En attendant de véritablement repartir.

      A très vite

  2. Pingback: Jours 1, 2, 3, 4, 5 et 6: Denver, CO / Granby, CO | wheelden

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s