Jours 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75 et 76 : Jasper, AB / Toronto, ON / Montréal, QC / Québec, QC / Tadoussac, QC

110 km nous séparent de Jasper. 110 Km sur la mythique route des glaciers et surtout 110 km dans cet ouest qui nous a tant émerveillés. À l’origine, l’idée était de les parcourir en deux jours. Malheureusement la météo capricieuse ne nous en accorde qu’un seul. Que faire ? Ne pas déroger au plan initial et risquer de faire les soixante derniers kilomètres sous la pluie, ou tout faire en une seule fois ? Nous décidons de faire « tapis » ! Nous finirons avec panache en passant la barre des 100 km pour notre dernière étape dans les Rocheuses.

dernière sortie dans les Rocheuses


Depuis le début du voyage, nous avions plutôt été modérés dans notre gestion des distances. Notre maximum jusqu’ici culminant à 70 km. Ben étant novice, il fallait passer les paliers progressivement. 110 km, au cœur des Rocheuses canadiennes, ce n’est plus un palier à passer mais un plafond à éclater. La nervosité est donc palpable à moins d’une heure du départ. 

dernière virée à quatre


Nous voilà partis. Lancés pour une dernière chevauchée à quatre, apothéose de notre déambulation de près de deux mois dans le nord-ouest américain. Les paysages, toujours aussi grandioses, défilent. Nous essayons de prendre pleinement conscience du privilège que nous avons. Cet endroit magique, la nature, des amis fidèles, des vélos… Le bonheur le plus pure et le plus simple. Il faut d’ailleurs que je fasse attention, une telle dose de bonheur risquerait d’être imposable. 

Cascade le long de la route


Kilomètre après kilomètre, coup de pédale après coup de pédale, galvanisés par nos émotions, c’est finalement sans trop de difficulté que nous atteignons Jasper. Nous déposons nos affaires au terrain de camping à l’entrée de la ville et prenons une douche bien méritée (la première depuis quatre jours – sauf pour Guillaume qui, rappelons le, s’était baigné dans des lacs). Sans tarder, direction la micro brasserie du coin pour célébrer dignement cette journée : la fin d’une aventure et la barre des 100 km franchie. 

l’équipe du 112 !


Arrivés deux mois plus tôt à Denver, Colorado, et près de 2200 km (pédalés) plus tard, nous voici à Jasper, Alberta. Nous passons la journée suivante à visiter la bourgade et ses environs. Arrive ensuite le jour de la séparation pour notre groupe de quatre cowboys. David et Guillaume prenant le train pour Vancouver d’où ils repartent vers la France, tandis que nous partons pour le Québec. 

instant de célébration


Avant d’arriver dans la belle province pour entamer le dernier volet de notre périple, nous passons quatre jours et trois nuits dans le train transcanadien (sans wifi et en classe économique sans couchette). L’occasion de découvrir en accéléré ce vaste pays qu’est le Canada : Des montagnes rocheuses nous passons aux plaines semi arides de l’Alberta, puis les vertes prairies du Saskatchewan et du Manitoba et enfin les lacs de l’Ontario. 
Vous allez me dire : « attend une minute, tu as bien dit: sans wifi et sans couchette, pour 4 jours ?!! ». Effectivement au bout de quelques heures dans le train on se dit : « eh m****, ça va être long ! » Alors on se déplace, du siège au wagon bar, en passant par le wagon terrasse avec vue panoramique, avant de retourner s’assoir. Deux heures s’écoulent… On recommence. Puis, les visages des gens qui nous entourent deviennent familiers et on se met à socialiser. Rapidement des petits groupes se forment et voilà que comme des ados partant en classe de neige nous passons tout notre temps à l’arrière du wagon terrasse à refaire le monde et partager des bières achetées lors des différents arrêts en gare.

Le train transcanadien est un voyage dans le voyage, une expérience en soi. Encore des moments qui contribuent à rendre cette aventure « légendaire ». 

le wagon panoramique


Un changement de train à Toronto, des adieux à nos « amis en aller simple » et nous voici sur les rails pour Montréal où nous passons une nuit chez de bons amis : ces chers Yvon et Ghislaine. Notre escapade en Nouvelle France ne pouvait pas mieux commencer. 
Après Montréal, nous prenons à nouveau le train, direction Québec où nous prenons un bus pour Tadoussac, véritable point de départ de cette troisième et dernière partie du voyage. Après cinq jours assis sans pédaler, nous avons les mollets qui commencer à piquer. Gaspésie, les légendes de l’ouest arrivent !!

la tour CN à Toronto

Tadoussac… changement de décor

ambiance colonie de vacance dans le transcanadien

Tom et Yaz rencontrés dans le train

la gare de Jasper. 4 jours de train nous attendent

en bonne compagnie à Montréal

le Saguenay à Tadoussac

un voisin de notre campement à Jasper

Publicités

3 réflexions sur “Jours 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75 et 76 : Jasper, AB / Toronto, ON / Montréal, QC / Québec, QC / Tadoussac, QC

  1. Un nouveau chapitre du voyage commence. A des milliers de kilomètres des Rocheuses. Mais c’est toujours le même roman. Celui d’une belle aventure humaine qui continue désormais depuis l’embouchure du Saint-Laurent jusqu’en Gaspésie. Continue à nous inviter dans ce voyage. Bisous à vous deux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s