Jours 53, 54 et 55: Eureka, MT / Grasmere, BC / Fernie, BC

Cinq petits miles nous séparent de la frontière Canadienne. Une vingtaine de minutes de pédalage. Le temps de faire nos derniers adieux à ce Montana qui nous a tant marqué.

au revoir Montana…


Ça y est, nous voilà dans la file d’attente des douanes. On ne peut s’empêcher de repenser à Denver dans le Colorado et au chemin parcouru. Cela semble être il y a une éternité. Entre temps nous avons à peu près connu toutes les saisons et tous les types de paysage de l’hémisphère nord. Sans parler des rencontres humaines… Chaque journée fut si unique que j’arrive à précisément me rappeler de chacune d’elles. Un concentré de vie en seulement un mois et demi.

passage des formalités


À notre tour de passer devant l’agent des douanes. Très sympathique, il vérifie nos passeports, nous pose les questions usuelles et nous souhaite bonne route. C’est officiel nous venons de changer de pays, nous sommes désormais au Canada, en Colombie Britannique !

bienvenue en Colombie Britanique


La route rugueuse et étroite coté américain est maintenant large et parfaitement plane. La circulation est quasi inexistante, le soleil rayonne, la végétation semble plus verte… Peut être est-ce psychologique, mais nous avons l’impression d’observer un changement d’atmosphère très net en passant la frontière. 

route typique de l’ouest canadien


Au bout d’une trentaine de kilomètres (fini les miles au Canada, nous reprenons l’usage des « KM »), nous nous arrêtons dans une ancienne ferme convertie en terrain de camping. Nous sommes les seuls clients de l’établissement. Les tentes montées face aux collines verdoyantes où l’on aperçoit des biches gambader, nous savourons le décor de cet après-midi de printemps ensoleillé sans en partager une miette avec quiconque.

Le ciel d’un bleu parfait cède lentement la place à une nuée d’étoiles étincelantes. Cette première nuit en Colombie Britannique est définitivement à la hauteur de notre première journée ici et promet de belles choses pour la suite.

Pour notre deuxième jour en terre canadienne la direction est Fernie, petite ville au cœur des Rocheuses, réputée pour ses pistes de ski en hiver. La route qui nous y rend est comme vous pourriez l’imaginer en évoquant l’ouest canadien: bordée par les montagnes des côté, une rivière de l’autre et les hauts sommets enneigés au loin. 

Aujourd’hui encore le soleil est de la partie, la température dépassant une fois de plus les 30 degrés.  Fernie fait un peu penser à Whitefish dans le Montana où nous séjournions quelques jours plus tôt. Toutefois, si le style et la taille des deux villes sont similaires, l’ambiance y est très différente. Fernie semble plus tranquille que son alter ego américain. On sent également une plus forte influence internationale et une plus grande variété d’accent dans les rues. On entend même parler français ici et là, témoignage d’une présence de canadiens français dans la région. Les gens semblent avoir une meilleure connaissance de l’Europe que leurs voisins du sud et cela s’en ressent sur les mentalités et le style de vie.

paysage colombien


Après deux nuits à camper en périphérie de la petite commune, nous avons rendez vous avec Gail et Garry pour notre première expérience WarmShowers au Canada.

Dans deux jours nous retrouverons deux nouveaux aventuriers venus de France: David et Guillaume, qui nous accompagnerons à travers les parcs nationaux jusqu’à Jasper en Alberta. Affaires à suivre…

la rue principale de Fernie

6 réflexions sur “Jours 53, 54 et 55: Eureka, MT / Grasmere, BC / Fernie, BC

  1. Ah ! le hasard fait bien les choses ……..au moment où je vais eteindre mon ordi, ton blog arrive…….Je sens que je vais faire de beaux rêves (canadiens ) grâce à toi.
    Que j’aimerais plonger dans ce decor !!!!….. C’est MA-GNI-FI-QUE !!!
    Ces photos sont…………..WOUAHHH !
    Cette fois encore, je vous envie ( sauf pour les coups de pedale 🙂 )
    Savourez cette plénitude les gars ! c’est tellement précieux ces moments-là !
    et encore merci pour le partage…….

  2. Voilà, c’est fait. Toi, le nouveau citoyen canadien, tu viens de débarquer dans cette British Columbia si éloignée et si différente de ce Québec que tu connais bien.
    Wouahhh, welcome to the  » best place on the earth « . Ils exagèrent à peine si l’on en juge par tes photos . Tout ce qu’on aime semble avoir été rassemblé ici pour dessiner des paysages presque parfaits. Et pour mieux vous en convaincre, le Dieu du vélo a passé un coup de fil à celui de la météo pour une arrivée sous grand beau. La classse !!!
    Déjà que celui de la  » wild life  » avait fait passer le message à tous ses abonnés de la forêt: gare aux yankees qui bivouaquent sous les grands arbres. Les feux géants de l’Alberta, c’est un feu de cheminée en comparaison de leur menace qui ne tient plus qu’à une goupille. Et pas un pour moufter. La corne entre les jambes, ou bien à se ronger la griffe, la bête vous a laissé passer. Oui, pas à dire, la classe, le ciel est de votre côté, même s’il a bien essayé de vous taquiner plus d’une fois.
    Alors bienvenue en British Columbia pour poursuivre votre grand voyage, de ceux qui font écrire,
    Il est de ces voyages qui ne se confondent pas
    Avec l’image polie au fond d’un écran plat
    Caricature d’ailleurs que nous vendent des pantins
    Sourire aux dents plus blanches qu’un cimetière marin.
    Bisous à vous deux.

  3. Merci pour ces belles photos… pour le partage de vos expériences et de votre courage !
    Un mois et demi.. en selle ! vous devez être vraiment fatigués..
    J’ai vraiment aimé vos reportages..
    Félicitations pour les reportages c’est grandiose.. comme les paysages rencontrés !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s