Jour 27, 28 et 29 : Chicago, Illinois

De Buffalo nous avons donc embarqué à bord d’un bus Greyhound direction Chicago. Après une escale d’environ 2h à Cleveland, nous arrivons dans la ville d’Al Capone à l’aube. Nous avions quitté les rives du lac Érié avec des coups de soleil sur les bras, à notre arrivée à Cicago, nous sommes bien contents de les avoir pour nous tenir chaud. De 22 degrés nous sommes passés à 9. Nous avons le sentiment d’être retourné 2 semaines en arrière dans les montagnes du Vermont ou de l’état de NY. Qu’importe le climat après tout, nous sommes à Chicago !

Lorsque nous sortons de la gare routière, la ville s’éveille à peine, il y a donc très peu de circulation et nous en profitons pour nous balader à travers ses artères. Dire que la veille nous roulions au milieu des champs le long de la rivière Niagara et ce matin là nous sommes au cœur de la 3ème métropole d’Amérique du Nord.

L’auberge où nous avons réservé notre première nuit est située au nord du centre ville, dans le quartier très animé de Wrigleyville, à 2 pas du célèbre stade de l’équipe de Baseball de Chicago (les Cubs) l’un des 3 plus anciens en Amérique du Nord. Pour remonter vers l’hôtel nous empruntons les pistes cyclables le long du lac Michigan. Ces 10 Km sur le lac resteront parmi les moments les plus forts de ce voyage : les grattes ciel immenses d’un côté et le lac de l’autre, il y a même de petites plages de sable par endroit, tout porte à croire que nous sommes au bord de la mer. Ces quelques jours à Chicago promettent déjà.
Le reste de la journée est plutôt calme : nous restons essentiellement dans le coin de notre hôtel à se remettre de la soirée passée dans le bus. Globalement la première impression de la Windy City est très positive.

Nous profitons de cette deuxième journée à Chicago pour plus explorer la ville. Au programme : Wicker Park, le coin « alternatif » de la ville. Beaucoup de monde à vélo, des bons café et quelques boutiques qui valent le détour (un bonjour à la boutique Saint Alfred). Le soir, nous avons rendez vous chez un nouvel hôte : Igor, un ukrainien installé à Chicago depuis 4 ans. Il a un petit business de vélo : il récupère de vielles bécanes vintage (Mercier, Peugeot, Raleigh, Shwinn, Bianchi…) qu’il retape complètent et revend aux hipsters de Wicker Park. Sa collection est impressionnante.

Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de beaucoup parler avec Igor, il travaille énormément pendant cette période de l’année. Le lendemain, avant de le quitter, il prend le temps de nous faire un petit « contrôle technique » des vélos, tout est parfait. Décidément ces Trek 520 c’est de la bonne came.
On profite que cette journée soit pluvieuse et plutôt fraîche pour s’occuper de formalités : achat des billets de train pour quitter Chicago et renvoi d’affaires par la poste.
Le soir nous sommes attendu chez Marcus et Sarah, tous les 2 jeunes profs à Chicago. Tout comme nos rencontres à l’est du pays, eux aussi sont adeptes du cyclo tourisme et ont traversé les États Unis à vélo au moins une fois.

Marcus et Sarah sont les plus jeunes personnes chez qui nous avons séjourné, ils ont tout deux 24 ans. Avec eux, pas question de rester dans le salon et d’aller se coucher à 21:30. Ils nous emmènent faire la tournée des bars et finalement on passe une soirée (voir une nuit)… indigne des sportifs que nous serions supposé être ! Mais une soirée mémorable qui contribuera à faire de ce petit break à Chicago un des grands moment du voyage. Merci à eux.
Autant vous dire qu’après une telle nuit, le réveil est difficile. Heureusement, seulement 8 Km à parcourir, direction la gare centrale de Chicago d’où nous prenons le train pour le nord du Colorado.

Prendre le train aux États Unis n’est certes pas aussi physique que pédaler, mais l’expérience est à faire. C’est toujours intéressant de comparer avec son propre pays. Ici le chemin de fer n’est pas électrique, les trains sont propulsés au fuel.
On pourrait également croire qu’au vu des distances à parcourir les trains sont aussi, sinon plus, rapides que nos TGV… Absolument pas : Les trains s’arrêtent en moyenne toutes les heures pour desservir chacune des gares qu’ils croisent. Nous avons donc passé la nuit dans le train. Pour notre « baptême » de train américain, l’AMTRAK (équivalant de la SNCF en France ou de VIA Rail au Canada) nous a ajouté au programme une petite panne juste avant de traverser le fleuve Mississippi. Ils annonçaient entre 1 et 8h pour résoudre le problème (on a apprécié la précison des experts chargés des réparations 🙂 ). Finalement nous sommes repartis au bout d’1h15.

J’en profite pour passer le bonjour à Matt, mon voisin de siège dans le train avec qui j’ai bavardé une bonne parti du trajet. Matt est producteur de bandes son, il se déplace de ville en ville à travers les États Unis à la rencontre d’artistes auxquels il vend ses œuvres. Son rêve est de venir passer plusieurs mois à Paris.

Au levé du jours nous arrivons à Denver, Colorado, sorte de porte vers l’ouest américain, d’où nous remonterons en selle pour une ride de 3000 Km à travers les montagnes, les canyons, les déserts et les troupeaux de chevaux sauvages.

20140519-081703-29823860.jpg

Arrivée à Chicago… 1h de moins que dans l’est, nous sommes maintenant à l’heure Centrale.

20140519-081753-29873848.jpg

1h de moins mais aussi 10 degrés de moins

20140519-081754-29874480.jpg

Le skyline de Chicago

 

20140519-082409-30249003.jpg

Non nous sommes loin d’être sur le pacifique, nous sommes sur un plage du lac Michigan

20140519-082415-30255590.jpg

Igor et son « entrepôt »

20140519-082410-30250227.jpg

Au loin sur le Michigan

20140519-082415-30255313.jpg

Artiste hip hop dans le métro

20140519-082412-30252025.jpg

La fameuse boule miroir au cœur de la ville

20140519-082413-30253483.jpg

Downtown

20140519-082414-30254265.jpg

Le blues de Chicago dans le métro

20140519-082416-30256980.jpg

Selfie sur la boule miroir

20140519-082632-30392620.jpg

Les rives du lac

20140519-082636-30396230.jpg

Three one two… Une bière locale. 312 étant le code téléphonique de la ville de Chicago

20140519-082635-30395088.jpg

Le mythique stade des Cubs : Wrigley Field

20140519-082634-30394074.jpg

Les pistes cyclables sur le front de lac

20140519-082833-30513983.jpg

Nos amis Chicagoan : Marcus, Wade et Sarah

20140519-082834-30514477.jpg

Séance d’étirement obligatoire si je ne veux pas que mes genoux me rappellent à l’ordre

20140519-082834-30514225.jpg

Merci encore pour l’hospitalité

20140519-082833-30513386.jpg

Chicago est derrière la France cet été !

20140519-083443-30883862.jpg

Les « salles de repos » dans les trains : vue panoramique, fauteuils qui tournent et bar

20140519-083445-30885235.jpg

Matt mon voisin de siège dans le train

20140519-083442-30882011.jpg

Le Mississippi que l’on a failli ne jamais traverser

20140519-083521-30921931.jpg

Paysages du Nebraska

20140519-083521-30921156.jpg

Paysages aux abords du Colorado

Publicités

10 réflexions sur “Jour 27, 28 et 29 : Chicago, Illinois

  1. Après cette lecture, j’ai l’envie de visiter Chicago
    Un jour peut-être, un jour j’espere….
    Le voyage en train, j’aimerais tester aussi ! Ces sieges face aux grandes etendues, ce doit être sympa…
    Et maintenant vive le Colorado !
    Si vous pouvez passer par Ouray ( jolie bourgade en montagne ), Silverston ancienne ville miniere reconvertie dans le tourisme, et refuge de bikers; et egalement Durango avec ses pubs ambiance Far West
    Tres joli le Colorado !
    Merci encore à Christian pour sa minute poetique. J’adore !

  2. Mes amis américains sont de retour à Chalon pour 4 semaines. Ce soir, mon amie Krista m’expliquait combien elle se sentait bien accueillie en France, ne rencontrant que des gens plein de gentillesse, prêts à l’aider… Alors j’ai pensé à vous, et à votre rapport aux Américains… Je crois tout simplement que lorsqu’on sait donner, on ne peut que recevoir en retour… Je vous souhaite encore mille et une belles rencontres…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s