Jour 23, 24 et 25 : Rochester, NY / Holley, NY / Niagara Falls, NY

La route qui nous mène à Rochester longe une fois de plus le fameux canal Erié. Les paysages se répètent et on commence à avoir hâte de changer de région.
Pour terminer cette journée de pédalage, nous sommes attendu chez Gretchen dans la banlieue est de Rochester. Gretchen est une femme célibataire d’une soixantaine d’années qui (comme la plupart de nos hôtes) a beaucoup voyagé à vélo et a notamment traversé les États-Unis. Comme toutes nos familles d’un soir, elle se montre extrêmement accueillante et d’une grande générosité à notre égard. Encore un moment très agréable.

Après un bon petit déjeuné préparé par Gretchen, nous nous mettons en selle direction : la banlieue ouest de Rochester où à nouveau des gens que nous ne connaissons pas encore nous attendent.
On est dimanche, il fait un temps magnifique et c’est la fête des mères en Amérique du Nord (j’en profite d’ailleurs pour saluer Halima, Anaïs et Gyslaine, qui sont toutes trois mères et nord américaines 🙂 ).

Nous reprenons le chemin le long du canal, celui ci passe au centre de Rochester. Sur notre passage, nous croisons une foule de gens qui profite du beau temps pour se promener sur les berges. À notre plus grande surprise, et également fierté, nous sommes arrêtés toutes les 5 min par des passants qui nous demandent où nous allons, nous encouragent et parfois même nous prennent en photo. C’est dans ces moments là que l’on réalise finalement que contrairement à ce que l’on pourrait penser lorsque nous bavardons avec nos hôtes : ce que nous faisons n’est pas banal.

La situation la plus singulière survient dans un restaurant où je m’arrête pour commander à déjeuner. Je suis seul, mon père est un peu plus loin en train de téléphoner. Un couple qui est à la terrasse m’interpelle et commence à bavarder avec moi. Nous parlons du voyage, des raisons qui m’ont poussé à l’entreprendre, de la France etc… À la fin de la conversation, le couple se lève pour partir et l’homme avec qui j’échangeais quelques mots me donne un billet de 10 dollars afin que je prenne une bière de sa part. Situation très originale, entre les encouragements le long du chemin et cette fois les 10 dollars, c’est décidément notre journée.

Une autre chose marquante lorsque vous voyagez à vélo, c’est la solidarité entre cyclistes : à chaque fois il y a un petit geste amical, un mot et parfois même ils vous arrêtent pour bavarder un peu. Les motards (uniquement ceux qui sont sur des longues distance) sont également très amicaux, ils voient à notre chargement que nous voyageons sur 2 roues et nous saluent lorsqu’ils nous croisent. Finalement, les motards sont un peu nos cousins éloignés 🙂

Un peu plus loin, hors de Rochester, nous prenons un café le long du canal, dans un petit village très animé en cette belle journée de printemps. Il y a du monde sur les berges : certains courent, d’autres font du vélo, mangent une glace ou prennent un verre. C’est à ce moment là que surgit Terry qui commence à nous faire la conversation. Terry est un homme très cultivé et passionné de politique. Il a longtemps fait pousser du cannabis en grosse quantité dans son appartement jusqu’au jour où la police a débarqué chez lui et l’a arrêté. Encore une rencontre inattendue et enrichissante, d’autant que si nous n’avions pas su ou passer la nuit, Terry nous avait proposé de rester chez lui.

Super journée donc, qui se termine tout aussi bien en compagnie de Pasquale et Sandy, notre foyer d’un soir. Pasquale fait lui aussi parti du club des gens ayant parcouru l’Amérique à vélo… Vous commencez à en avoir l’habitude.

101 Km, c’est la distance qui sépare la maison de Pasquale et Sandy des chutes du Niagara. Une distance qu’il y a encore 10 jours nous aurions fait en 2 jours mais que désormais nous faisons en une seule fois. Le corps et les muscles s’habituent à leur nouvelle routine et nous le ressentons. Nous serons aux chutes dans l’après midi.

La route vers les chutes est semblable à celle que nous avons eu toute la semaine : une petite piste de sable qui suit le canal Erié. Nous faisons une nouvelle rencontre surprenante cette journée là : Sarah et son papa. Sarah fait Études d’architecture au Canada (bien qu’encore étudiante, elle a déjà gagné des prix internationaux), son père est un ancien avocat à la retraite. Ils se promenaient tous les 2 sur les rives du canal lorsque nous les arrêtons pour leur demander où trouver un endroit pour manger. Ils nous indiquent un endroit et proposent de nous accompagner. Nous passons donc un excellent moment en leur compagnie dans ce petit restaurant. À notre insu, nos amis du moment règlent l’intégralité du repas, en forme d’encouragement pour notre voyage. Je me répète souvent, mais encore des gens incroyablement généreux et bienveillants à notre égard. L’Amérique que nous traversons, c’est celle là. Et même si ce n’est pas cela à 100%, c’est ce que nous retiendrons.

Avant de remonter sur nos vélos, le papa de Sarah me propose de faire un petit tour avec son vélo de course ultra léger : Trek 3200. Il pèse à tout casser 4 Kg (contre environ 40 pour le mien). La sensation de légèreté est telle que j’ai l’impression d’avoir une moto entre les mains et qu’au premier coup de pédale je vais cabrer le vélo. Avec un tel engin et sans mes bagages, je suis à San Francisco en 5 jours !

Barre des 100 Km à nouveau franchie (2 fois en 1 semaine), nous voilà aux chutes du Niagara. Cette fois pas d’hébergement chez l’habitant, nous avons pris un motel. Au réveil, direction Buffalo, sur les rives du lac Ontario.

20140514-220054.jpg

Gretchen et son chien Abi

20140514-220133.jpg

Le long de l’interminable canal Érié

20140514-220156.jpg

Petite discussion avec des passants intrigué par l’harnachement sur nos montures

20140514-220207.jpg

Terry un sacré personnage

20140514-220223.jpg

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le Japon mais bien le nord des États Unis

20140514-220312.jpg

Toujours le canal…

20140514-220333.jpg

Sarah et son papa. Merci encore pour le repas

20140514-220320.jpg

Pour changer : le canal

20140514-220327.jpg

Et enfin : le canal !!

20140514-220349.jpg

Sarah, son père, mon père

20140514-220509.jpg

Pasquale et Sandy

20140514-220501.jpg

Pasquale et PJ junior. Il le transportait sur son porte bagage durant tous ses voyages

20140514-221412.jpg

Bon bah… Toujours le canal

20140514-221418.jpg

Et encore le can… Euh non, ça ce sont les chutes du Niagara, vues du côté américain. (C’est beaucoup plus beau du Canadien pour info)

Publicités

17 réflexions sur “Jour 23, 24 et 25 : Rochester, NY / Holley, NY / Niagara Falls, NY

  1. Bravo les artistes.
    Toute ma petite famille suit maintenant très attentivement votre aventure.
    Manon est envoûtée par ce cadeau que tu offres à ton père et émerveillée par le récit que tu nous rapportes.
    Elle a hâte de te rencontrer ,à ton retour ,pour que tu lui communiques cet « art de vivre ».
    Et encore bravo ,merci pour ce ciel lumineux que vous nous offrez..

    • Merci Domi, ça nous touche beaucoup et oui ce sera avec grand plaisir que je viendrai vous voir et discuter de tout cela 🙂
      Comme toujours, merci pour les encouragements.

  2. Hello « cousin cycliste »

    En vacances pendant qqs jours, je viens de devorer tous vos recits de cette derniere semaine…
    J’adore vous lire !
    Et ce dernier episode m’emeut plus que les autres encore…
    Effectivement, vous rencontrez des gens extraordinaires de simplicité, de gentillesse, de generosité…..
    J’ai vécu aussi des rencontres tres sympathiques aux Etats-Unis, qui m’ont laissé des souvenirs inoubliables.
    J’aime cette Amerique !
    Je vous envie, malgré les difficultés.
    OUI ! ce que vous vivez n’est pas banal !
    Profitez intensement de ces moments incroyables !
    Bonne route !

    • Merci pour ce super commentaire cousine bikeuse, nous sommes touchés. Je viens bizarrement de voir ce commentaire que je n’avais pas vu avant. Merci encore ça fait énormément plaisir.
      En effet les rencontres sont la vrai richesse de ce voyage.

    • Haha, oui vraiment. Je ne m’attend au vraiment pas à rencontrer de tels personnage. La magie du voyage… Fini les locations de voiture Yvon, il faut voyager à vélo maintenant 🙂

  3. Merci pour le clin d’oeil mon Pierrot, ça fait très plaisir !!! Je vous suis régulièrement et j’ai mal aux jambes !! Hahah
    Des bisous d’encouragements !

  4. ben ouais, bravo. la vraie générosité est bien celle_ci, ces gens qui donnent sans rien attendre en retour. Cela a de quoi nous réconcilier avec l’humanité…

    • Oh oui en effet. C’est tout l’intérêt des voyages finalement : ces rencontres et voir que finalement il y a beaucoup de gens généreux et ouverts.

  5. Apres quelques jours de vacances, je reviens sur mon « feuilleton du printemps préféré » 🙂
    Je vois que vous avancez de plus en plus allegrement. C’est « le metier qui rentre »……
    Vous avez la chance de faire des rencontres incroyables, mais je ne sais pourquoi ce dernier episode m’a émue plus que d’habitude.
    En tout cas, je suis ravie de voir que j’ai toujours raison de soutenir cette opinion que la veritable Amerique est celle-ci ! …..Sympathique, genereuse, passionnée, imprévisible aussi….
    Je vous admire pour votre courage, et je vous envie pour cette incroyable aventure.
    Merci pour le rêve 😉
    Bonne route !

    • Ah Brigitte, je me disais ces derniers jours que ça faisait un moment. Notre lectrice et participante la plus assidue ne se manifestait plus 🙂 Content de voir que tout va bien.
      Merci encore pour les encouragements. Comme je dis souvent c’est notre produit dopant à nous. L’aventure continue !

Répondre à domi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s