La minute de Christian

De Rome à Syracuse et jusqu’à Buffalo,

Il y a ce canal, celui qui portait l’eau,

D’Ontario à New York, qui n’est plus aujourd’hui,

Qu’un long ruban d’eaux mortes, ne survivant qu’aux pluies,

Et où s’arrêtent encore des oiseaux de passage,

Qu’un instinct porte plus loin qu’une vie de marécage.

Sur le canal Erie, des légendes de pionniers,

Et des champs de bataille, La Fayette en guerrier

Qui a défait l’Anglais et la carte se dessine,

Sur le bord des Grands Lacs où le rêve se termine,

Mirage d’une Amérique paradis à crédit

Quand la finance prospère sur des friches d’industries.

20140511-095929.jpg

Une réflexion sur “La minute de Christian

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s