Playlist de routard – Ep. 1

Cette semaine nous parlerons musique. Je répondrai ainsi à la question que beaucoup me posent lorsqu’on discute de voyages à vélo :

« Que fait-on lorsqu’on est assis sur une selle large de 20cm 8 heures par jour ? »

C’est simple : On rêvasse en écoutant de la musique et en admirant les paysages.

Je vous vois arriver les cyclistes urbains, vous allez me dire : « Écouter de la musique en roulant ?!!… C’est de l’inconscience ! c’est à cause de gens comme toi que les cyclistes ont mauvaise réputation en ville… Héré-cyclis-tique va !! »

Effectivement, en temps normal, lorsque je roule en ville au milieu du traffic, toute ma concentration est focalisée sur la route : pas de musique, pas de moment d’absence.

En revanche, lorsque vous êtes dans le fin fond de l’Arizona, sur une route désertique, large comme 2 fois le boulevard de la République, où vous croisez une voiture toutes les demi-heures et que vous la voyez arriver à 5 km à la ronde… Alors OUI vous écoutez de la musique ! C’est même une nécessité, un besoin, une drogue, un produit dopant !

Voici donc ma dose d’amphétamines personnelles de voyage à vélo. Elle passe également très bien pour les routards à 4 roues, les marcheurs et les joggers.

Si vous aussi vous avez vos morceaux fétiches de « road trip », n’hésitez pas à les poster dans la partie « commentaires ».

Bonne route !

#11 : Imagine Dragons – Demons

Un salut à l’équipe de spinning du YMCA de Pointe-Claire au Québec. Cette chanson était l’hymne de nos entrainements l’hiver dernier. Toujours en fin de séance, elle était synonyme de « fin de torture ». De bons souvenirs malgré tout.

#10 : Jackson Brown – Running on empty

Morceau en rapport avec l’article précédent et le cinéma d’aventure : le titre est utilisé dans « Forrest Gump », c’est l’une des musiques de fond du passage où Forrest court à travers l’Amérique.

#9 : Edward Sharpe & the Magnetic Zeros – Simplest Love

Un morceau idéal pour laisser son esprit flotter au dessus des paysages.

#8 : Johnny Cash – Heart of Gold

J’aurais pu mettre la version de Neil Young, que j’aime tout autant. Celle-ci est un peu moins connue, c’est l’occasion de la découvrir pour ceux/celles qui ne la connaitraient pas.

#7 : Renaud – Vagabonds

Le voyage au long cours n’est évidemment pas comparable à la vie de vagabond… Mais il y a quelques similitudes. Une petite chanson bien sympathique pour les bourlingueurs.

#6 : Neil Young – The Great divide

Le « Great divide » alias « Les Montagnes rocheuses », des paysages aussi beaux que la chanson du canadien Neil Young.

#5 : Brian Adams – Summer of 69

On a tous notre « Summer of 69 » : un moment particulièrement heureux et marquant dans notre vie.

#4 : Keith Kouna – Labrador

Bande originale de mon Paris-Londres à vélo. Notamment lorsque ce cher Keith dit : « Je suis arrivé là, y avait plus de chemin, y avait de la neige en plein mois d’Août »… des paroles qui se prêtent très bien à l’Angleterre.

#3 : Scott McKenzie – San Francisco

Chanson obligatoire lorsque l’idée est de regagner San Francisco à vélo. J’avais filmé l’extrait ci-dessous dans un parc à Boston, le premier jour de notre voyage à travers les USA. Malheureusement cela n’a pas été prémonitoire car San Francisco n’a jamais pu être atteint 😦

#2 : The Weight – Smith

Tout comme le film Easy Rider, sa bande originale est mythique.

#1 : Eddie Vedder – No Ceiling

Idem Into The Wild et sa BO dont ce morceau est extrait.

Mention spéciale :

Parce que lorsqu’on voyage à vélo loin de chez soi, on retombe en enfance : on s’imagine dans la peau de John Wayne, Clint Eastwood, Kevin Costner ou Lucky Luke… Et notre monture métallique à la géométrie triangulaire devient notre Jolly Jumper.

Publicités

12 réflexions sur “Playlist de routard – Ep. 1

  1. Ah ! je me disais aussi :-)………….comment fait-il sans musique pendant des heures ?!………
    Chez moi, la musique c’est non-stop !
    Alors je pourrais t’en proposer des dizaines !……..
    je vais t’en proposer qques-unes ( je ne sais pas si on a les mêmes goûts……tu feras le tri )

    • Hehe 🙂
      La route sans musique, c’est comme un bon repas sans vin, un film sans dialogue, un coucher de soleil sans… hmmm sans soleil !
      Merci pour tous les liens, il y en a quelques uns que je vais en effet directement mettre en rotation dans ma playlist.

      Merci de t’être prêtée au jeu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s