Jour 11 et 12 : Hinesburg, Vermont / Middlebury, Vermont / Ticonderoga, New York

N’est ce pas ironique, le Vermont est le 2ème plus petit état des États Unis, c’est le plus petit de tous ceux que nous avons traversé jusque-là, et pourtant c’est celui dans lequel nous avons passé le plus de temps.
Ceci est du entre autre à des changements de cap décidés en cour de route. D’abord en route vers le nord pour passer légèrement au sud de Montréal, nous avons décidé de nous rediriger plein sud et ainsi de tenter d’échapper au plus vite aux intempéries sévissant dans le nord ces derniers jours.

Cap vers le sud donc, direction Middlebury où nous avons rendez-vous chez Patty et David, eux aussi d’avides cyclo-touristes qui ont beaucoup voyagé et s’apprêtent à faire le tour de l’Autriche en vélo.
Le hasard a fait que nous sommes reçu le jours des 65 ans de Patty. À cette occasion, nos hôtes reçoivent des amis, tous des cyclistes de longue date qui ont sillonné les 4 coins du globe. Encore une fois, on se sent bien petit par rapport à ces explorateurs des temps modernes.
Encore une fois, nous passons une soirée exceptionnelle en compagnie de gens que nous ne connaissions même pas le matin même… C’est ça la vrai magie du voyage.

Cette escale à Middlebury sera la dernière dans le Vermont, au petit matin nous quittons Patty et David pour nous lancer en direction du lac Champlain que nous devons traverser pour passer dans l’état de New York. La journée est malheureusement plutôt fraîche, grise, humide et venteuse, mais on commence à avoir l’habitude. A force de s’entendre dire : « le printemps est épouvantable cette année » on commence à l’intégrer.

Nous arrivons dans la première ville de l’état de New York relativement tôt. Il s’agit de Ticonderoga, une petite ville au pied des Adirondacks : parc national montagneux de 200 km de large et 300 de Long, particulièrement réputé pour sa faune et sa flore sauvages, préservés de toute civilisation.
Un dilemme se pose : « continue-t-on encore 15 Km pour camper dans les montagnes ? » Ou « arrêtons-nous pour aujourd’hui et essayons de profiter d’être encore dans la civilisation pour assurer une dernière nuit de motel ? ».
Les 9 degrés et la pluie incessante depuis le matin ferons pencher la balance du côté de la seconde option. Pas d’ours ou d’attaques d’indiens pour ce soir chers amis, ce sera plutôt douche chaude et petite bière fraîche. Demain est un autre jour.

20140430-211112.jpg

20140430-211119.jpg

20140430-211128.jpg

20140430-211136.jpg

20140430-211249.jpg

20140430-211256.jpg

20140430-211315.jpg

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s