« Un site de tourisme solidaire : prendre plaisir tout en donnant  » – Rencontre avec les fondateurs de U2Guide

Pour ce premier article de l’année, pas de portrait d’aventurier à vélo, pas de récit d’ascension de col ou de nuit étoilée au bord d’un lac, mais la présentation d’un site de voyage alternatif lancé il y à 2 mois : U2Guide.

Le concept est simple :  des personnes organisent des voyages, les proposent sur U2Guide  et d’autres y participent. Pour chaque participant, une partie du tarif est reversée à une cause humanitaire.

Un site totalement dans « l’Esprit de la roue » que je suis fier de vous faire découvrir et que vous essayerez je l’espère. Rencontre avec les 2 fondateurs : Éric et Paul

Présentation du concept

Paul : Je viens de passer la journée à tenter de décrire le concept de la manière la plus simple possible à des journalistes. Je suis finalement arrivé à cela : « Une plateforme d’intermédiation pour un tourisme solidaire ».

Éric : Pour faire plus simple, nous souhaitons utiliser le tourisme, un tourisme un peu alternatif (trekking, cyclotourisme, nuits chez l’habitant…), comme levier pour financer des projets environnementaux et humanitaires. L’utiliser pour générer des changements sociaux.

Présentation des fondateurs

citrouille france 2009

Paul, co-fondateur de U2Guide

Paul : Mon parcours est assez international. Mon père a souvent été expatrié, j’ai donc habité dans différents pays. J’ai ensuite fait des études de commerce international. Plus personnellement à la fin de mes études, il y a eu une sorte de quête de sens qui s’est installée. J’ai pas mal voyagé et l’idée de courir après l’argent ou d’être un entrepreneur cherchant toujours plus de profit ne m’intéressait pas. Je voulais m’investir dans une cause, tenter de faire bouger les choses et provoquer du changement social.

J’ai d’abord travaillé pour des ONG. J’y ai acquis de l’expérience mais j’ai également pu en constater les limites et observer qu’il existe des alternatives pour réellement créer un changement social durable. Ne pas simplement donner mais monter des projets à travers lesquels on améliore le tissu économique local. C’est par exemple l’entreprenariat social. Chose que j’ai pu expérimenter en Haïti et à laquelle je crois beaucoup.

J’ai rencontré Éric lors d’une expérience au Cambodge. On s’est découvert des passions et des points de vue communs. Lorsqu’il m’a contacté pour me parler de son projet U2Guide. J’ai trouvé ça extraordinaire. Je lui ai immédiatement proposé de m’associer à lui.

Éric : Comme Paul, après mes études j’ai voyagé et mis en place des projets de développement durable au Cambodge. J’ai également travaillé sur des projets sociaux pour la Banque Mondiale.

Avec Paul on s’est rapproché tout naturellement. On était sur la même longueur d’onde.

Aux origines du projet

Éric: Je travaillais dans le financent de projets au Cambodge. Le dernier en date avait pour objectif d’apporter l’eau potable à une communauté de 2000 personnes.  En tant que responsable financier j’ai essayé d’imaginer un moyen de trouver des fonds plus rapidement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Projet d’entrepreneuriat social en Haïti

J’ai donc eu l’idée de développer le tourisme dans ce village et de réinvestir les fonds récoltés dans le projet. Ça a étonnement très bien marché et je me suis dit : « Si ça fonctionne pour un village, pourquoi pas partout ! ». Il y a des choses à faire dans le monde entier. Le tourisme alternatif se développant énormément, on s’est dit qu’on utiliserait cette manne pour financer des projets humanitaires à travers le monde.

Pour l’utilisateur de notre site, le but est finalement d’avoir du bon temps, de voyager, de découvrir une autre culture, d’expérimenter des choses… Et en faisant cela il contribue au développement d’un projet humanitaire.

Paul : C’est du tourisme solidaire : prendre plaisir tout en donnant et en sachant pour quoi on donne.

Éric : C’est simple, l’utilisateur va devenir un acteur du changement social simplement par un choix commercial : en partant en vacances par l’intermédiaire du site U2Guide.

Par ailleurs, 50% de nos profits annuels sont reversés intégralement à nos organismes humanitaires partenaires.

Paul : C’est du gagnant / gagnant / gagnant : pour les voyageurs, les organisateurs et les ONG.

Pour quelqu’un qui souhaite voyager, comment fonctionne le site ?

Éric : Prenons l’exemple de quelqu’un qui souhaite découvrir le Népal : Je me connecte sur U2Guide, je tape « Népal« , des offres différentes s’affichent. L’une d’entre elles m’attire l’oeil : la description du voyage me plait, la date me convient, le guide a des commentaires positifs. Je lui envoie une demande de devis. Il me répond avec le programme précis du séjour et tous les détails. J’ai alors 72 h pour me décider. Si j’accepte, l’affaire est conclue, au moment de régler je décide pour quelle ONG une partie de la commission sera reversée et finalement : je pars au Népal ! L’utilisateur a  jusqu’à un mois pour annuler sans frais.

ladakh-trip

Des voyages authentiques et solidaires

Il y a évidemment une assurance, si le guide tombe malade ou qu’il y a le moindre imprévu, le voyageur est couvert.

… Et pour ceux qui souhaitent organiser un voyage ?

Paul : En tant que guide tu t’inscris sur le site, tu détermines l’activité que tu souhaites organiser, les détails : où, combien de personnes, le prix (par personne, à l’heures, par jour etc…), un descriptif, des photos, les moyens de paiement préférés… L’annonce apparait alors sur U2Guide. Les voyageurs intéressés par ton offre te contacteront.

Est-ce que U2Guide est un concept nouveau ?

Éric : Il existe des sites assez proches du notre. Là où on se différencie, c’est au niveau de la commission. D’une part notre taux de commission et de 11.5 % alors que pour la majorité des sites c’est entre 15 et 20%.

Paul : …Et puis surtout il y a le but premier du site, qui ne l’oublions pas et de participer au financement d’une ONG. En clair, en passant par U2Guide : tu aides au développement d’un projet humanitaire, en plus de passer des super vacances. C’est un peu comme si tu avais le choix entre 2 plaquettes du même chocolat : même qualité, mais l’une est un peu moins chère et en plus, en l’achetant tu sais que tu finances des projets sociaux, tu choisis laquelle?

Comment se passe le partenariat avec les ONG ?

Paul : Chaque ONG qui s’inscrit sur le site y est répertoriée et reçoit un identifiant. Lorsque le voyageur valide un voyage, il se voit proposer divers choix d’ONG actives dans le pays où il se rend. Il peut donc verser la partie de la commission à L’ONG de son choix simplement en entrant son identifiant. Elle récupèrera automatiquement 1% du montant de la transaction totale.

De plus, à la fin de chaque année, il y a l’enveloppe annuelle qui correspond à 50% de nos bénéfices nets reversés à nos ONG.

U2Guide en 2015

Eric : Dans tout projet il y a une partie chance. Une petite étincelle qui va faire que ça marche. Nous l’attendons pour 2015 ! Qu’on puisse pleinement faire vivre le projet et ceux de nos partenaires.

Paul : Oui, l’étincelle, la bonne plume dans la bonne presse, des ambassadeurs un peu partout dans le monde, le bouche à oreille… Qu’éventuellement un grand philanthrope nous aide à faire exploser le projet… « Oui, allo, Bill (Gates) ? Écoute on aimerait bien que tu nous files un petit coup de main ! » 🙂

KM Andalusia bicycle mountain road

Un bon moyen de participer à sa première aventure à vélo, ou d’organiser sa propre excursion en groupe…

Merci à Paul et Éric pour cette entrevue. Bonne chance à vous pour la suite, que U2Guide explose en 2015.

Publicités

Une réflexion sur “« Un site de tourisme solidaire : prendre plaisir tout en donnant  » – Rencontre avec les fondateurs de U2Guide

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s